Vers la fin des SMS ?

by tdv-admin, 27 février 2017

C’est arrivé près de chez vous…

Nouvel an 2017, le  trafic des SMS a diminué de 5 à 10% selon les opérateurs. C’est une première !

Jusqu’alors chaque année le trafic était en hausse, et le dernier jour de l’an, vers minuit, les SMS avaient du mal a s’acheminer… Moins de SMS, cela ne signifie pas pour autant moins d’échanges, mais plutôt une évolution des usages….

Alors, me direz-vous, ils reste des gens pour rédiger un message de voeux amical mais rigolo, intelligent mais léger,  chaleureux mais de bon goût…. pour glisser leur  jolie carte dans une enveloppe colorée et apposer timbre de collection…

#jemesuispas foulé

Vous l’avez deviné, ce sont les réseaux sociaux qui ont largement bénéficié de cette évolution, les facebook, whatsapp, snapchat, twitter ont supplanté le SMS pour l’envoi des bons voeux… Plus facile en effet de partager à la cantonade un large  » Bonne année à tous » plutôt que d’envoyer personnellement un message empreint d’humanité !

La montée en puissance des tablettes et des smartphones n’est pas étrangère à ce fait : qui dit plus de mobilité dit plus d’applications mobiles. Saviez-vous qu’en  Normandie le trafic internet des mobiles a supplanté le trafic des ordinateurs fixes ou portables et que ce phénomène s’observe surtout chez les jeunes retraités, qui sont les plus gros utilisateurs de facebook. (les plus  jeunes se réfugiant sur Whatsapp  ou/et Snapchat… )

En conclure que la technologie  évolue très vite est chose aisée. L »évolution du numérique  touché tout le monde ou presque…  avec à 100% d’internautes chez les 12-39 ans et près de 78% chez les plus de 40 ans, les français se sont majoritairement équipés de smartphones (pour 65% d’entre eux) et de tablettes (pour 40%) . On mesure l’importance de la couverture numérique 4G ou ADSL/fibre devenu un véritable enjeu sociétal …

Dans ces changements permanents une chose rassure :

les voeux demeurent un moment de fraternité où se souhaiter le meilleur 🙂

 

 

 

Pas de commentaire


Laisser une réponse

Your email address will not be published Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*